La « vision » : comment donner un supplément d’âme à votre projet

La plupart des généraux le savent. Aucune bataille, aucun projet collectif ne peut être gagnée ou réalisé sans une vision engageante. Il faut donner un souffle autour de votre projet si vous souhaitez fédérer. 

Surtout les premiers temps. Chaque temps, chaque minute d’attention doit être un moment de mobilisation et être pensé comme telle. Les détails font souvent la différence. 

Il y a trois manières d’irriguer une vision, au delà de la description de votre projet (le quoi). C’est tout d’abord pourquoi vous ? Quelle est votre légitimité ? Elle peut venir d’éléments originaux dans votre parcours, dans vos prises de position. Mais, il doit y avoir une vérité du terrain et des trajectoires : ce que vous avez fait, comment vous avez « pensé votre vie » à travers vos choix… Cette légimation a tout intérêt à s’accompagner d’une « posture basse », c’est à dire d’une forme d’humilité. C’est une bonne manière de gagner en leadership…

Ensuite, vient le Pourquoi ? Le fameux « why ? » qui exploite une aspiration philosophique de nos existences actuelles. Nous avons besoin de savoir pourquoi s’engager dans une direction. Et adopter une nouvelle entité et sa culture s’assimile à un micro-engagement. Le jeu des 5 pourquoi est une bonne manière de creuser en profondeur dans le sens de votre projet. Et d’en ressortir avec 3 piliers du pourquoi ? Elles constituent les racines de votre projet. Les fondamentaux sur lesquels vraiment engager les parties prenantes… et trouver de nouvelles idées d’offres. 

Exemple 

Enfin, last but not least. Le Comment ? Souvent on méprend le « comment? » : on croit qu’il s’agit d’expliquer comment ça marche. Alors que les gens veulent avant tout savoir comment ils vont pouvoir fonctionner avec vous : que proposez vous comme manières de fonctionner, d’être, de faire. Quelles sont les originalités ? Quelles sont vos particularités culturelles qui vont rendre vos clients fiers ? 

Parmi tous les messages que vous pourrez communiquer, ces 3 éléments sont ceux qui sèment le plus d’enthousiasme chez vos « engagés »… 

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *