La lisibilité de votre offre : quel est votre « chemin de conversion » ?

Quand on crée son offre, on cherche à créer quelque chose d’impactant mais pas toujours facile à lire. 

On crée donc le squelette de son offre. Ce qui lui donne son pouvoir d’attraction. Mais qui n’est rien en soi. 

Celui ci va traduire sa valeur au fil de ses traductions. Et ces traductions vont être à organiser autour d’un chemin de conversion. 

Le chemin de conversion permet d’articuler vos arguments et vos preuves autour de scénarios qui s’adressent aux clients. 

Si vous prenez l’exemple de 2K1B, cela peut se traduire simplement avec une user story. Une triple mise en situation qui s’articule autour d’un scénario d’usage. A chaque étape, un problème, un ingrédient de votre offre (= solution dédiée), un bénéfice. 

Mais votre offre peut être plus globale et nécessite pour être appréhendée d’un parcours d’utilisation. Celui ci permet de comprendre la somme des bénéfices. Et donc la réelle valeur (la totalité vaut plus que la somme des parties). 

SI vous prenez l’exemple de « Sympa chez vous », vous comprenez que votre argumentation doit prendre un chemin séquentiel. Une première étape va sensibiliser plus efficacement le client que s’il était en dernière position. Idem pour le 2e, et ainsi de suite. Cette place des arguments dans l’histoire est à bien comprendre (intuitivement puis rationnellement) pour optimiser votre déroulé et assurément convaincre. 

Le chemin de conversion vous permet de construire un parcours pour apprivoiser vos prospects et convaincre au sujet de votre offre. 

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *